Du sang et des larmes

Day 4,214, 12:28 Published in France France by Bla.

Mes chers compatriotes,

Je veux être clair tout de suite sur ma candidature : “Je n'ai rien d'autre à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur ".

Parce que oui, notre situation est terrible. Après des années de paix sur notre territoire, nous voilà entièrement envahis par les forces de Code.
Nous sommes contraints de nous exiler en Lettonie, où notre généreux allié d'Hydra nous a prêté une région pour que survive notre congrès (et dieu sait que c’est important d’avoir le congrès!) et pour poursuivre nos guerres d'entraînement afin que nos tanks puissent tout de même se développer. La situation est mauvaise, mais elle pourrait toujours être pire.

Le 5 juin, vous aurez à répondre à une question essentielle, souhaitez-vous, ou non, poursuivre au sein d'Hydra ?

La question sous jacente est la suivante : notre occupation justifie elle un retournement de veste, abandonner nos alliés et rejoindre nos ennemis ? Si nous opérions ce changement de bord qui serait une traîtrise infâme, que ferons nous dans 3 mois si l’équilibre des forces est renversée ? Changerons nous à nouveau de camp?

Aujourd'hui, contrairement à ce que vous pouvez parfois entendre, nous ne sommes pas seuls. C'est l'entièreté d'Asteria et d’Hydra qui souffre face à l'ennemi, bien plus fort, bien plus “organisé” (c’est toujours impressionnant de voir des pays entiers se déplacer comme un seul homme) et désormais même bien plus riche et packé que les forces d'Asteria.
Dans cette situation, nous sommes néanmoins en contact permanent avec Asteria ainsi qu’Hydra, qui s'efforcent tant bien que mal de se sortir de cette panade. Toutefois, la triste réalité est la suivante : militairement la situation en France est insoluble sauf à imaginer un changement dans l’équilibre des forces au niveau mondial.

Ainsi le gouvernement aura pour mission de négocier éventuellement une paix avec nos ennemis. Nous communiquerons leur proposition (ou leur absence de proposition) afin de vous faire voter sur le sujet. La transparence est nécessaire.

Si les négociations donnent lieu à des conditions de paix médiocre, la guérilla continuera.

Transparence aussi mais surtout activité. Nous avons assisté ce mois ci à une situation pour le moins navrante : un président inexpérimenté mais qui avait soif d’apprendre mais qui fut abandonné par son parti qui se faisait pourtant fort de démontrer à l’efrance qu’avec eux ça ne serait pas pareil. Il était ainsi désolant de constater que nous n’étions que 3 au gouvernement avec baf et Hitoyoshi, mais leur investissement a été formidable, ce qui rend d'autant plus triste l'inactivisme de certains cadres de leur parti.

De manière générale il conviendra de dépasser les clivages pour le bien de l’efrance. Il faut arrêter de critiquer X car il vient du parti Y ou de soutenir contre tout bon sens Z car il vient du parti P. Il faudra aussi tacher d’accompagner au maximum les critiques par des propositions et d’être ouvert aux critiques portant sur ces propositions. Les discussions actuelles au congrès sont la preuve de cette absence de propositions et, à contrario, de la profusion d'échanges de débilités.

Mon gouvernement sera composé de joueurs expérimentés qui ont déjà démontré leur capacité à mettre le pays avant leur parti/intéret personnel. J’invite tous ceux qui partagent ces valeurs à me contacter.

Vivre libre ou pas!