Ambient on/off

Sign up

 

Continue

Continue By creating an account you agree to the Terms of Service & Privacy Policy
Resend email   |  Can't find the email? confirmation@erepublik.com

Resend the confirmation email to this address

Resend email Can't find the email? confirmation@erepublik.com

Chapitre II - Le début des emmerdes.

Day 1,860, 06:57 by J35000


Samedi 22 Décembre, jour 1859, Paris, une ruelle

Desormais, il me fallait fuir cette ville. Cela faisait maintenant plus d'une semaine que j'echappais aux forces polonaises me pourchassant dans Paris.
De toute manière je n'avais plus rien a faire ici.

On m'avait averti qu'un mouvement de Révolution voyait aussi le jour aux alentours de Lyon.

Le même jour, 1h43 du mat, sud de Paris

J'errais sur un parking, cherchant désespérément quelqu'un pour le conduire jusqu'à Lyon.
"Mon p'tit Jiji, si personne ne vient a toi, alors viens tout seul vers toi" pensais-je
Décidemment, j'avais besoin de me reposer un peu, quand on commence a dire des choses comme cela il faut s'inquiéter.

Au fond du parking, je remarquais un homme visiblement sérieusement éméché. Je me dirigeais vers lui et une fois arrivé a son niveau, je lui demandais :

- Cette voiture vous appartient-t-elle monsieur ?
- Oooooh que voui ! C'est ma titine quoi !
- Parfait.


Je saisissais l'homme par le col afin de le relever puis je le plaquais violemment contre le mur. La bouteille de whisky qu'il tenait heurta alors le sol et vola en éclats.
Je sortais mon Magnum 44 que je mis sur la tempe de l'homme.

- Les clefs de cette bagnole ou alors tu auras les clefs pour le paradis !

L'homme, apeuré, retrouva soudain tout la vivacité de l'homme a jeun.
Il sortit de sa poche des clefs avec un petit ballon en porte clefs. Je lui saisis l'objet des mains et tirai un coup dans la tempe de l'homme.

Le cadavre inanimé de l'homme tombait par terre, flottant dans la mare de whisky.
J'entrais dans la voiture, mis le contact et accélérai a toute vitesse.

Direction Lyon

Dimanche 23 Décembre, jour 1860, 00h42, quelque part au Nord de Lyon

On m'avait indiqué qu'il y avait une fête dans le coin et que quelques hommes influents du réseau de résistants s'y trouvaient.

Repérer la fête n'était pas bien dur, il suffisait de se laisser guider par ses oreilles.
J'arrivais près d'un vieux hangar. Autour du bâtiment, je voyais de tout. Des gens dans la tenue la plus légère possible courir dans des champs. Plusieurs dizaines de bouteilles de vodka étaient disséminées dans la campagne.

Je pénétrais dans le hangar. La musique était a fond, les gens autour de moi sautaient de partout. L'alcool coulait a flot. Pas que l'alcool d'ailleurs. Mais passons.



Dans le fond du hangar, je pouvais apercevoir deux molosses gardant une porte. Les hommes que je cherchais devaient être la.
Une fois arrivés a hauteur de la porte, l'un des deux gardes tendit le bras ce qui eut pour effet de me stopper net.

- Tu fais quoi ici ?
- Je viens voir le patron
- En quel honneur ? me questionna l'autre molosse
- Euh...la tuerie de Paris ça vous dit quelque chose ?
- Vaguement.
- Et ba c'est moi, leur répondis-je.


Les deux hommes se regardèrent et partirent dans un, je dois dire, très joli fou rire.
Je choisis alors ce moment pour leur montrer le magnum, attaché à ma ceinture.
Ils stoppèrent net de rire et l'un deux m'ouvrit la porte.

Je pénétrais dans un grand bureau ou je vis un homme assis sur un fauteuil de cuir rouge.

- Bonsoir. Et bravo pour Paris.
- M..Merci. Comment le savez vous ?
- La Résistance voit tout. La Résistance sait tout. Vous êtes prêts ?
- Oui..mais a quoi ?
- A commencer votre première mission.
- Avec plaisir, puis-je savoir votre pré...
- Tu n'en as pas besoin. On m'appelle JM JR c'est tout.


JM JR..me répétais-je a moi même. Étrange surnom.
L'homme se leva de ce fauteuil mais restait toujours dans l'ombre.

- Va voir Riri pour ta mission. Sors maintenant.
- Euh, ça marche.


Je m'exécutais et me trouvais a nouveau dans le hangar plein a craquer.
Il me fallait maintenant trouver le fameux Riri.

C'est le début des emmerdes.

A suivre...

Il suffit de la volonté d'un seul homme pour changer le cours de l'Histoire
- Price
 

Comments

Adrioto
Adrioto Day 1,860, 07:03

Rien à dire su ce n'est bravo !
Votay !

Pierre Alain
Pierre Alain Day 1,860, 07:51

V & Shouted !

Wazzzzzza
Wazzzzzza Day 1,860, 12:11

Yeah excellent ! gégé a toi ! Mais pourquoi il tue le mec bourré

Darkounnet
Darkounnet Day 1,860, 17:07

On sent à peine l'inspiration de Call Of ^^, en tout cas bravo

Are Verno
Are Verno Day 1,861, 03:41

Vôöotàa@y

SRV95
SRV95 Day 1,861, 10:09

Yeah tu deviens meilleur d'article en article il va falloir faire des oscars/awards/prix london rien que pour toi
voté

Surcouff
Surcouff Day 1,861, 10:51

C'est ca c'est ca mets toi une boule au bout dla bite et va tfaire enculer par une chèvre tu seras un héros

J35000
J35000 Day 1,861, 11:12

Surcouff oO Oo

Delta74
Delta74 Day 1,862, 02:32

Excellente narration! Tu écris très bien! Voté et abonné!

 
Post your comment

What is this?

You are reading an article written by a citizen of eRepublik, an immersive multiplayer strategy game based on real life countries. Create your own character and help your country achieve its glory while establishing yourself as a war hero, renowned publisher or finance guru.