L'Armée pour les nuls

Day 545, 11:04 Published in France France by meza
Vote & subscribe

>> publication du premier article de Blevera pour Marianne.
[img]http://images3.hiboox.com/images/2009/diapoaa8ac41e86d010fd103dd33a26863a05.jpg?26[/img]

Engagez-vous , rengagez-vous qu'ils disaient : http://www.erepublik.com/en/article/service-militaire-797281/1/20

Le Service Militaire est entré en vigueur et au vu de l'engouement qu'il inspire , je me suis sentis dans l'obligation de faire partager le langage , les codes , les mœurs que peuvent retrouver les esoldats au sein de leurs régiments ...

Pourquoi dans ce journal me direz vous , et bien je vous répondrais pourquoi pas ...

Cours de langue militaire - 1er niveau


>> ABREVIATIONS

Tout d'abord quelques acronymes pour que vous ne soyez pas trop perdus par la suite ;
(en réalité ces acronymes sont des abréviations d'expressions compliquées qui pourraient être traduites par un seul mot en langage civil)
En figure de style on en fait une périphrase , le militaire en fait une abréviation :

P.M.F. : Personnel Militaire Féminin = une femme
V.L. : Véhicule Léger = une voiture
A.N.P.V.P. : Appareil Normal de Protection à Visière Panoramique : un masque à gaz
I.A.L. : Interface d'Alimentation Liquide = une paille
B.A.B. : Bouchon Anti Bruit = des boules Quiès
T.I.G. : Travaux d'intérêt Général : le ménage et les corvées
E.V.A.T. : Engagé Volontaire de l'Armée de Terre = un engagé (existe-t-il des engagés involontaires ? )
R.C.I.R. : Ration de Combat Individuelle Réchauffable = une ration

d'autres périphrases :
Le territoire national : la France
Séance d'assouplissement des membres supérieurs : des pompes (le militaire a un humour douteu

Certains moyens mémotechniques sont même devenus des mots à part entière :
P.I.F. : Point à atteindre - Itinéraire - Formation = "Donnez-moi un PIF !"
FOMECBLOT (celui là je vous laisse le trouver) ...


>> EXPRESSIONS

Et c'est là qu'on touche vraiment la richesse de la culture militaire , les expressions militaires se doivent d'être le plus imagées possible tout en rendant une réalité palpable :

En dotation : qu'on a
Perception, réintégration : aller chercher, rendre
À l'imitation : toujours faire pareil que son chef
Qui va bien : à rajouter après un nom propre que l'on désire mettre en valeur
Rapport à : au sujet de
Sortez-vous les doigts du cul : bougez-vous
pêchu : motivé , ou aussi "on risque d'en baver"
C'est la fête du slip ; AD la plage ; Halte au sketch : c'est le bordel


>> VOCABULAIRE

Les verbes :
Chouffer : surveiller
Se poster : se planquer dans les bois sous la pluie avec au moins un genou à terre.
Grailler : au départ approvisionner son chargeur , par extension manger
Psychoter : hésiter (ne cherchez pas , le verbe psychoter n'existe pas ...)

Les noms :
Les bastos : les munitions
Les kékés : les fourrés
Un consultant : un malade
Un exempté : un malade ou un blessé
Une permission : des vacances
La cohésion : l'esprit de groupe
La popote : le repas

Les mots à éviter :
(ce à quoi le débutant doit faire le plus attention, car il est facile de se tromper) :
Excusez-moi, pardon : on ne s'excuse jamais dans l'armée. Au cas où, utiliser "au temps pour moi"
Pourquoi : ce mot n'existe pas, oubliez-le
Réfléchir : à utiliser avec modération car "réfléchir, c'est désobéir"
Logique : notion inexistante
Informer : à utiliser vers ses subordonnés, sinon utiliser "rendre compte"
OK : dites plutôt reçu , le supérieur n'aime pas beaucoup la familiarité .


>> SYNTAXE

La syntaxe du langage militaire est aussi sommaire que rigoureuse : il faut s'exprimer par des phrases les plus courtes possibles, avec le minimum

de fioritures ; il est même conseillé d'omettre le verbe.
Exemple : "Dugenou, compte rendu !"
signifie "Seconde classe Dugenou , suite à la perte de matériel militaire, vous me ferez un compte rendu écrit pour demain sans faute".

Ce souci de concision peut aller jusqu'à l'utilisation d'interjections, voire de sons monosyllabiques, pour remplacer des phrases entières :
"Vouuus !" : Garde à vous
"Poooo !" : Repos
"Aye aye" : Accélérez
"Ope" : Un . S'utilise uniquement dans l'expression "ope dé" qui veut dire "un deux" pour la marche au pas cadencé

Plutôt que de faire des phrases longues avec des subordonnées, il faut utiliser des appositions successives : on peut par exemple utiliser "à l'issu"

pour relier des phrases entre elles. Cela permet de n'utiliser qu'un seul verbe pour plusieurs actions.
Exemple : "Vous irez chercher vos armes Q5 , à l'issue exercice de tir, à l'issue réincorporation, à l'issue repas"


Et le plus important , le règlement tacite inhérent à toutes les armées , et pas seulement ...

>> REGLEMENT

ARTICLE 1 Le chef a raison (1)
ARTICLE 2 Le chef a toujours raison
ARTICLE 3 Même si un subalterne a raison , c'est l'article 1 qui s'applique
ARTICLE 4 Le chef ne dort pas , il se repose
ARTICLE 5 Le chef ne mange pas , il se nourrit
ARTICLE 6 Le chef ne boit pas , il goûte
ARTICLE 7 Le chef n'est jamais en retard , il est retenu
ARTICLE 8 Le chef ne quitte jamais son service , il est appelé
ARTICLE 9 Le chef ne lit jamais son journal pendant le service , il l'étudie
ARTICLE 10 Le chef n'entretient jamais de relation avec sa secrétaire , il l'éduque
ARTICLE 11 On entre dans le bureau du chef avec ses idées , on en ressort avec les idées du chef
ARTICLE 12 Plus on critique le chef , moins on a d'avancement
ARTICLE 13 Le chef est obligé de penser pour tout le monde(2)

(1) Rien ne saurait empêcher un problème d'arriver et le responsable d'être désigné
(2) Tout problème comporte au minimum deux solution : la bonne et celle de l'Ecole de Guerre

Mais il y aussi un code de conduite pour les bas-fonds de la hiérarchie ...
Consignes à ceux qui n'ont rien à faire :
1-Ne pas l'avouer
2- Attendre sans impatience un ordre de travail , ne pas le provoquer
3- Ne pas emmerder ceux qui travaillent effectivement , ne pas les jalouser surtout
4- Adopter une position de repos donnant à s'y méprendre une impression de travail
5- Rester décontracté et supporter sans fatigue apparente toute inactivité aussi longue soit-elle
6- Aimer le travail bien fait , et pour cela ne pas hésiter à le laisser faire par des camarades plus qualifiés

Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d'entraînement, on peut arriver à en faire des militaires. (Pierre Desproges)

Voilà c'est fini , vous pouvez maintenant faire vos premiers pas dans la vie militaire...ou pas .

NDLR : Cet article est une compilation de ce qui circule au sein de l'Armée , preuve que la Grande Muette peut aussi faire preuve d'auto-dérision ...

Blévera
http://www.erepublik.com/en/citizen/profile/1439130