Appel aux eFrançais : pour une voie différente

Day 841, 16:05 Published in France France by Alduso
Bonjour à tous,

Si j'écris cet article aujourd'hui, c'est parce que je pense que nous allons bientôt devoir prendre une décision (ou une non-décision) importante dans les prochaines semaines. Comme vous le savez tout autant que moi, notre belle France est actuellement envahie à 90% et seules deux régions au potentiel économique quasi-nul subsistent. Maintenant, je propose que nous fassions un bilan de ce qui nous arrive.


L'eFrance aujourd'hui, où en est on ?

D'abord d'un point de vue strictement matériel : l'eFrance d'aujourd'hui, c'est l'Auvergne et la Franche Comté. Ces deux régions étaient à la base complètement anecdotiques dans le paysage français. On les considérait plutôt comme des barrières entre nos ennemis éventuels et Paris. Bref, rien de bien reluisant, et c'est compréhensible : elles ne disposent que de Grain medium. Bref, pas de quoi enchanter les éventuels investisseurs. Quand à l'Etat, il est sans ressources, ou presque. Il dispose bien de quelques golds trouvés par ci par là, mais c'est loin d'être suffisant pour une quelconque action d'envergure. Nous sommes pour ainsi dire pauvres.

Maintenant, intéressons nous à notre chère communauté, qui représente bien plus que quelques pixels sur une page web. La chose qui saute aux yeux, c'est la dispersion des eFrançais partout dans le monde. On en trouve en eFrance bien sûr (et on leur dit de dégager vite fait bien fait), mais aussi en Russie, en Pologne, au Brésil, en Ukraine, au Paraguay, au Kirghizistan et sur Aldorande. Notre dispersion reste cependant relative : l'info défense permet à tout les français d'agir vite quand le gouvernement nous le demande. Ainsi, même sans pays, nous restons une force de frappe considérable, capable de délivrer des centaines de milliers de points de dégâts. Le forum et IRC nous permettent de rester en contact. Autant dire que l'absence d'un vrai pays ne semble pas trop nous handicaper, bien que le récupérer est notre principal objectif, pas vrai ?

Eh bien en fait, si... Ça pêche quelque part !

Le temps passe vraiment vite, semble-t-il. Voilà maintenant 3 mois que nous errons, amputés de notre intégrité territoriale. Que faisons nous contre ca ? Les citoyens eFrançais se battent là où le gouvernement le leur demande. Le gouvernement, lui, attend de recevoir un soutien suffisant de nos alliés pour remporter la victoire. Problème : nos alliés sont actuellement incapables de nous procurer l'aide suffisante à une récupération complète de notre territoire. L'Entente n'a tout simplement pas la puissance nécessaire, et PHOENIX n'a plus un rond pour le faire, sachant que l'Allemagne passera forcément avant nous (et c'est d'ailleurs normal).

Pas de problème, disent la plupart, patience ! Seulement, la patience vaut lorsque nous avons la garantie de pouvoir profiter de notre du une fois celle ci pratiquée. Je reste persuadé, que nous ne récupèrerons pas nos territoires de la manière dont nous voudrions le faire actuellement. Il y a trop de conflits extérieurs, trop de variables qui rentrent en compte. On attend, oui, certes. Peut être que tel jour PHOENIX aura les fonds pour le faire Mais il ne faut pas oublier qu'EDEN n'est pas un bot avec une puissance déterminée et invariable. EDEN évolue, EDEN bouge et ne laissera pas l'eFrance récupérer ses terres, et encore moins les régions importantes comme Paris, l'Aquitaine ou Rhône Alpes. L'option "alliés" doit donc, non pas être complètement écartée, mais mise sur le côté, comme une possibilité parmi d'autres. Nous n'avons en effet rien envisagé d'autre jusqu'à maintenant, hormis peut être la paix qui aujourd'hui n'est plus possible.

Donc la France serait selon toi irrécupérable ?

De cette manière et pour l'instant, oui. Mais ce que je pense, c'est qu'il ne faut pas désespérer pour autant. D'autres options s'offrent à nous. Elles sont moins confortables, elles nous demanderont plus de travail, plus d'implication, mais que demander de plus à un jeu tel qu'eRepublik ? Nous sommes là pour ca non ?

Le constat que je fais est simple. Pendant que nous sommes dispersés au 4 vents, l'eFrance évolue à vitesse réduite. Les babies s'intègrent difficilement et le plus souvent par l'armée, le débat politique s'enfonce dans le néant. La preuve ? Relisez les programmes présidentiels des dernières élections, qui se résument tous par "Je veux récupérer l'eFrance". Ils ont raison de le dire, c'est notre priorité, mais il est clair qu'il n'y a plus de politique actuellement. Si il n'y a plus de politique, le moteur de l'eFrance se meurt, celui de sa communauté. Vous savez tous autant que moi à quel point le module guerrier est actuellement pauvre, et les améliorations lors du nouveau module seront relativement minimes. eRepublik n'est pas un jeu de guerre fondamentalement, et je crains tout simplement que le pseudo patriotisme eFrançais ne suffise pas à tous nous retenir sur le jeu éternellement.

Vous ne me croyez pas ? Ca a pourtant déjà commencé. Malgré l'optimisme de Tim Paulsen (dont j'applaudis le travail à la CTB alias le MinDem, en passant), la démographie eFrançaise n'est pas toute rose. Regardez plutôt un graphique qui ne ment pas : les gens fuient l'eFrance et eRepublik. Heureusement qu'il y a quelques babybooms et une réserve de non citoyens francais (bien qu'elle ne doive pas être immense non plus).



Vous pourrez chercher toutes les explications que vous voudrez, les joueurs français commencent à déserter. Comment combattre cela ? Il faut les remotiver. Il faut leur redonner l'envie à travers ce jeu qu'est eRepublik, et non eResistanceAgainstPolandOrSpainDoYourCho ice. Il faut que les gens s'identifient à leur territoire, il faut qu'ils puissent envisager la politique sous un angle véritable... Bref... Il faut qu'ils vivent en eFrance, pas en eRussie, pas en eUkraine, en eFrance, et qu'ils la fassent vivre, et pas seulement en commentant l'infodéf.

Et t'as un plan ?

Les plus observateurs d'entre vous me feront remarque que la France est envahie. Oui, elle est envahie, mais pas entièrement. Sisi, rappelez vous : l'Auvergne et la Franche Comté. Ces deux territoires sont français, et ils ont vocation à le rester. Ainsi, aucune guerre n'est ouverte contre nous : Espagne et Pologne ont pour l'instant pieds et poing liés et ne peuvent que tolérer notre micro-état. Cette relative sécurité, nous offre une opportunité rare : envisager de refaire l'eFrance à partir de ces deux régions. Créer une économie, relancer le politique, relancer la vie publique ! Bref, faire du eRepublik, tout en gardant à l'esprit cet objectif de récupérer notre pays.

En quoi ca sera mieux que de continuer notre vie de nomade

Les raisons sont nombreuses, je vais tenter d'énumérer celles qui me paraissent les plus recevable :
-Reconstruire une nation à partir de rien est un défi appréciable à même de motiver anciens et nouveaux joueurs.
-Même si il est illusoire d'envisager gagner des salaires dignes de la Russie des grands jours dans cette nouvelle eFrance, une économie solide reconstruite sur place a toute les raisons de nous donner satisfaction (de nombreux pays survivent sans même une seule région High Raw, qui à dit la Pologne avant son babyboom ou la Hongrie envahie par la Roumanie).
-La Hongrie l'a fait et est aujourd'hui une puissance mondiale.
-L'eFrance évoluera, au contraire d'aujourd'hui où nous stagnons et vivons sur nos réserves.
-Nous serons indépendant des autres nations et aurons un véritable chez nous. Vous ne croyez pas à cet argument ? Regardez le nombre de français qui restent dans des territoires sans entreprises et sans hôpital. Cela ne témoigne t il pas d'un besoin particulier de disposer de son territoire ?
-Au yeux du monde, nous gagnerons une réputation de travailleurs, et celle d'un peuple qui ne se laisse pas abattre.
-Nous serons capable d'accueillir un babyboom, même sans Paris. (Bien sûr, cela nécessitera quelques aménagements)
-L'Etat engendrera du fric, oui ce fric qui nous permet d'envisager des choses par nous même.

Bref, à mon sens, de nombreuses raisons me poussent à envisager ce choix aujourd'hui. La question est maintenant, est ce possible ?

Créer une économie en eFrance version light

Avons nous les ressources financières pour envisager d'investir dans ces territoires ? Les entreprises seront elles rentables ?

Tout d'abord, les français sont connus pour être de grands épargnants, je sais que nombre d'entre vous conservez de nombreux golds dans vos portes monnaies, qui ne demandent qu'à être investis. Bien sûr, cela ne doit pas se faire n'importe comment, mais nous avons les ressources financières pour le faire. Même l'Etat a un tout petit peu de sous actuellement, c'est dire.

Maintenant, est ce que les entreprises seront rentables. Je pense que beaucoup de gens hésitent à se lancer sur le marché français à cause du chaos qui y règne : nos imports taxs sont au plus bas, permettant aux étrangers de déverser leurs produits sur nous (et encore, pas sûr qu'ils veuillent de notre FRF moisi), de plus de nombreuses entreprises semblent mal gérées. Il y a un déficit d'éducation des entrepreneurs français flagrants. Il faut donc envisager un accompagnement par le ministère de l'économie afin de donner des directives générales aux entrepreneurs. Cela nécessite de la part du gouvernement une implication forte et la présence de gens capables aux postes concernés. De même, nous devrons fermer nos frontières afin de faire le ménage dans le secteur de la manufacture et du housing, afin d'encourager la création d'entreprises dans un premier temps. Désolé pour les libéraux, mais pour faire naître une industrie, on a pas le choix, comme dirait ce bon vieux Friedrich List. On pourrait toutefois envisager une ouverture des secteurs manuf et housing une fois nos entreprises bien implantées.


"Le protectionnisme, cay le bien !

Un souci cependant serait posé par une telle solution : l'économie originelle française est grandement basée sur le "RAW", c'est à dire que nous exploitons le bois d'aquitaine et de Rhône Alpes. Mais sans ces régions, nos travailleurs du secteur Land ne servent à rien. Eh bien utilisons leurs compétences autrement ! Ouvrons des entreprises dans des pays riches en ressources pour exporter vers la France ou bien négocions avec un de ces même pays pour lui envoyer nos travailleurs en échange de Raw ! Nous sauvegarderions ainsi notre main d'oeuvre Land (qui sera bien utile lorsque nous récupérerons Aquitaine ou Rhône Alpes) et du même coup boostons notre économie par l'importation de ces matières premières à des prix préférentiels.

Concernant le nouveau module économique, il devrait être compatible avec nos ambitions, puisque le système ne change pas fondamentalement !

D'autres soucis d'ordre économique peuvent exister, et si vous les repérez, je ne demande qu'à en débattre avec vous !

Se battre, prospérer

Un autre élément essentiel de notre nouvelle indépendance serait de disposer de batailles pour s'entraîner ainsi que d'un hôpital Q5 (ou Q4 pour commencer, faute de mieu. Entraîner la population et la faire ranker est essentiel si l'on veut pouvoir évoluer ensemble, et tenir tête aux autres puissances. Je sais que l'on trouvera facilement un financement pour un hopital, les eFrançais sont généreux. Quand à ouvrir des batailles, mieux vaut à mon sens se concentrer dans des wargames dans un premier temps : un élément essentiel de notre indépendance et de la viabilité d'un tel plan repose d'abord sur l'absence de guerre entre nous et l'Espagne ou la Pologne. Cependant, nous pourrons envisager plus tard de réelles actions, mais elles doivent être décidées avec sagesse, sachant que notre indépendance ne devra pas être perdue à nouveau.

Faire de l'armée française notre flambeau à l'étranger

Actuellement, l'armée française joue un rôle presque humanitaire. Et c'est tant mieux, car nous nous faisons de nouveaux amis ! L'Allemagne a ainsi grandement apprécié notre aide lors de la dernière RW en Suède. Nous devons multiplier les opérations de ce type, non pour créer la pitié chez les hongrois ou les Russes, mais simplement pour montrer que nous sommes là que nous sommes fiers de l'être. Notre aide nous sera rendue au centuple plus tard, sans aucun doute, connaissant la loyauté de certains pays sur eRepublik.

Et finalement, récupérer notre territoire quand l'opportunité se présentera, ou bien petit à petit, mais surtout avec la fierté de ne pas être restés les bras ballants pendant notre occupation.

Voilà, c'est peut être un peu brouillon, mais c'est ainsi que j'envisage une eFrance fière d'elle pour les prochains mois. Je sais qu'elle en a les ressources et j'ai foi en elle.

Si vous adhérez à l'idée, manifestez vous, car j'appelle par cet article le gouvernement à envisager un plan de ce type ou aménagé, il faut que nous réagissions, d'urgence !