[MT] L'Histoire d'eFrance - Partie 3

Day 2,578, 10:59 Published in France France by Hitoyoshi
Bonjour à tous,

Après avoir traité de l'époque de la bêta , l'année 2009 et l'année 2010. Voici donc l'année 2011 où Tungo lança cette expression restée culte : "on ceux des packs"





A l'inverse de l'ancien président, Nicolas Bonaparte n'était pas favorable à NWO. Lorsque le gouvernement français, par le biais d'informations extérieures, entendu dire que l'Espagne allait attaquer le Portugal puis la France, cette dernière engagea une guerre contre l'Espagne pour anticiper l'invasion et aider le Portugal. Après une semaine de combat, un meeting entre la France, l'Espagne et le Portugal a lieu pour voir un aboutissement à cette guerre. Après un meeting de 3h avec les MoFA espagnol et portugais (ainsi qu’un certain nombre de diplomates français), L'Espagne ne voulait plus de la paix qu'elle désirait au début du meeting. La France n'avait plus de moyen de pression : le Brésil (dont leur milice les CAT s’est battue à nos côtés à deux reprises) ne souhaitait plus participer à la libération du Portugal alors que c’est lui le principal initiateur de la polémique sur une éventuelle attaque espagnole sur la France. La France doit aussi notre échec au hasard des événements qui ont eu lieu simultanément avec nos alliés, à savoir l’invasion russe en Ukraine, les conflits Turquie/Grèce et Macédoine/Bulgarie, les pays d’AmSud préoccupés à éradiquer les espagnols de leur continent et un manque de contact (faute de puissance) avec l’UK et l’Allemagne. Il faut savoir que la Pologne, la Hongrie se donnaient pour ne pas laisser tomber leur copain, sans compter les autres pays. A l'époque, la Roumanie bouleversait l’échiquier diplomatique qui commençait à se mettre en place, voire même jusqu’à nous mettre en péril. En effet, elle souhaitait se rapprocher de nous et avait d’ores et déjà signé un MPP avec le Brésil, mais c’est elle qui a influencé le Brésil sur son retournement de veste à l’égard du Portugal.


Le 4 Février, les gouvernements français, allemand et slovène décidèrent d'envahir l'Italie en se partageant les bonus et en développant l'opération pizza. L'opération avait bien débuté puisque qu'après 2 jours de combat, chacun des protagonistes possédaient 2 régions (la Sardaigne et la Toscane pour la France). Malheureusement, les échecs conjugués de la Slovénie et de l’Allemagne, le soutien d'EDEN à l'Italie ainsi que le changement de gouvernement mirent fin à cette opération miliaire. Et les régions furent reprises quelques jours après. Il faut également savoir que TERRA, par le biais des USA, protégeait également l'Italie. Comme la France ainsi que l'Allemagne se dirigeaient vers TERRA, ils durent abandonner cette campagne militaire. Mais la France continua de faire un TW avec l'Italie jusqu'à la demande d'invasion de la Belgique par TERRA pour empêcher l'arrivée de la Serbie en UK qui passait par l'Allemagne.


Six mois après l'entrée de la France, Phoenix mit un terme à son existence le 3 février de l'année 2011 et aura vécu donc un peu plus d'un an. A la suite de cette décision, une nouvelle alliance vit le jour: PANAM. A l'origine créé pour les pays d'Amérique (Canada, USA, Brésil), d'autres pays sont venus s'ajouter à ces derniers. La France voulant faire le choix de suivre ses camarades russes et turcs, décida de rejoindre TERRA (PANAM ayant été renommé en la présence de pays européens) avec ses plus proches alliés de l'époque: l'Allemagne et l'Angleterre. L'entrée officielle de la France fut promulguée après un vote du congrès à 4h du matin le 6 février par le biais de son président, Nicolas Bonaparte.


En Février 2011, à peine le changement de présidence (Kallmar) fait, la Serbie et la Hongrie proposèrent à la France de rejoindre l'alliance nouvellement formée : NWO (Pologne, Espagne, Hongrie, Serbie). Comble de l'ironie, le gouvernement en place étant pro-ONE (autre nom de NWO), ces derniers essayèrent d'annuler le vote permettant d'entrer dans TERRA. Mais face à la forte opposition de changer de veste au dernier moment, ils finirent par se résigner à entrer dans ONE et donc refuser la proposition de ses anciens alliés de Phoenix parti dans le camp opposé. Après ce refus, le MoFA en place (Koratos) préféra démissionner étant donné qu'il échoua à rentrer dans NWO. En même temps que cela, un Pacte de Non-Agression est établie entre la France, l'Allemagne et l'UK pour anticiper en cas de répartition dans des camps opposés et maintenir les relations amicales entre ces 3 nations. Kallmar n'étant même pas soutenu par son propre gouvernement et se m'étant à dos les personnes les plus actives de la communauté, son mandat restera dans les plus contestés de l'histoire de l'eFrance.

Mais le 2 mars 2011, la communauté internationale se souleva contre les admins du jeu pour protester contre l'état d'esprit qu'était devenu le jeu, c'est à dire une pompe à fric. Cette "révolution" fut supporté par 27 pays dont le Brésil et majoritairement des pays d'EDEN et de NWO (ironie n'est-ce pas ?). Kallmar ayant révélé les logs de l'IRC/forum des admins, il fut banni du jeu et impeach. Un tiers des CP signataires furent banni du jeu. C'est Dhelk qui fut président entre le 3 mars et le 6 mars dont son mandat fut l'un des plus courts de notre histoire.


Au cours de la quinzaine du mois de mars 2011, la France entama une TW avec son voisin allemand afin que ce dernier puisse bénéficier du bonus grain en bourgogne. Mais quelques jours après, ils durent la stopper puisque TERRA mis en place une offensive contre ONE. La France se mit alors en guerre contre la Pologne avec le soutien de ses alliés. Vient ensuite un NE des USA pour soutenir la France mais cette dernière du faire également face à un NE avec l’Espagne (qui bénéficiait d'un NAP avec le Brésil). La France repoussa la Pologne mais cette dernière ayant trop de front à gérer, parvient à s'échapper par l'Allemagne et rendit les régions frontalières permettant ainsi que le NE ne soit plus actif. Suite à cela, la France lança un NE contre l'Espagne qui progressait en France. Arrivé à la fin du mandat d'Asiah, la Pologne relança un NE contre la France. Afin d'aider la France, les USA lancèrent donc un NE contre l'Espagne pour soulager un peu la France. Mais jugeant la Pologne trop forte, la France garda son NE contre l'Espagne actif et ne combattit pas la Pologne.


Alors que l'Espagne progressait par le Sud, les polonais entamaient la reprise de notre région en Allemagne. Malgré nos efforts nous n'avions pas réussi a contrer l'avancée de nos ennemis sur nos terres bien que nous ayons repris l'initiative en Franche-Comté le 02 avril et en Languedoc Roussillon le 09 avril (aussitôt perdu les deux fois) contre l'Espagne puisque notre stratégie a consisté en une concentration de nos forces contre l'Espagne avec l'aide conjointe de nos alliés de TERRA de par l'ouverture de conflits ouverts entre l’Espagne et le Brésil, les USA, le Portugal.

Alors que nous étions dans une position très peu confortable, la Macédoine (FYROM) a lancé une loi de NE (Natural Enemy) à notre encontre grâce a leur nouvelle frontière acquise par leurs possessions Italiennes. Un congressiste slovène isolé a également lancé une loi NE sur nous, mais celle-ci n'a pas eu le nombre de voix requis pour passer (66% des suffrages) du fait de nos liens amicaux avec eux. C'est ainsi que les Macédoniens se sont lancés a l'assaut de nos régions les plus au Sud, prenant la région PACA le 11 avril et la Corse le 13 avril profitant du fait que nous avions déjà d'autres chats a fouetter. Face à ces 3 NE venant de pays qui séparément nous auraient déjà mis en sévère difficulté, notre gouvernement et notre Etat-Major ont décidé de stopper les frais et de laisser le pays être effacé de la carte fermant ainsi les guerres. Dans le même temps, Espagnols et Polonais finissaient de prendre nos dernières régions : Paris et Poitou-Charentes, toute deux tombées le 14 avril sur de cuisante défaite.

Une stratégie de RW (Resistance Wars) a été établie et qui portera ses fruits par la suite.
Les régions sous occupation espagnol ont été les premières à bénéficier des RW ainsi que la région PACA reprise le 15 avril de la domination Macédonienne et, enchaînant alors les RW de nuit pour coller avec le timezone de nos alliés outre-Atlantique, les régions ont été reprises une par une des mains de nos ennemis. La dernière région reprise, exception faite de Paris, fut l'Auvergne le 19 avril. Paris ne sera libéré que plus tard, le 25 avril au petit matin. Le principal frein fut le coût de la RW (supérieur à 200G à ce moment-là).
Malgré quelques échecs de RW face aux Polonais dont certaine n'était qu'à but de drain damage, nous avons finalement connu une première victoire en Champagne-Ardenne, région non vitale pour nous mais extrêmement stratégique pour les Polonais puisque sa perte coupe la route commerciale nécessaire pour profiter des bonus des régions plus lointaines a la capitale (notamment notre Rubber en Poitou-Charentes, mais également les colonies aux Amériques). Après cette tentative fructueuse, nous avons enchaîné les RW en territoire occupé par la Pologne (Lorraine, Poitou, Bretagne). Finalement, avec le changement de règle du financement des RW passant d'un coût en gold (25 G + 0.1 G par habitant) à un coût en monnaie locale (10.000), baissant ainsi le coût des RW dans les régions très peuplées mais l'augmentant dans les régions peu peuplées, la reprise de Paris n'était qu'une question de jour. Au 26 avril, la France ne lui manquait plus que 7 régions sous contrôle polonais. Ces dernières furent reprises dans la foulée au début du mandat de Tototwalker suite à un accord avec la Pologne signé à la fin du mandat de maloune. Ce traité stipulant un Pacte de Non-Agression entre la France, l'Espagne et le Pologne.


Après avoir connu un mois sans NE mais avec un territoire en entier avec Tototwalker, le nouveau président en place (Tifididl) dû faire face à l'arrivée de la Hongrie et d'un nouvel NE de la Pologne. En l'espace de quelques jours, la France fut coupée en deux, la Pologne au Nord, la Hongrie au Sud. Seule une région fut laissée à la France par la Pologne : Paris, sa capitale. Ainsi pendant toute la durée du mois de juin 2011, la France n'avait plus qu'une seule région.

Mais le 11 juillet 2011, la France lança un NE contre la Pologne en Champagne-Ardenne mais cet assaut fut un échec et la France fut officiellement rasé le 13 juillet 2011. Le 21 juillet, le président (Nicolas Bonaparte) et son gouvernement lancèrent leur opération visant à libérer des régions française afin d'avoir un congrès. C'est ainsi que l'Aquitaine (21 juillet), l'Alsace (22 juillet) furent reprise. Mais voyant cela, la Pologne intervenu et repris l'Aquitaine le 24 juillet et l'Alsace le 25 juillet tandis que la France récupéra le PACA (24). Deux jours après, la France réussit à récupérer une seconde fois l'Aquitaine (cette fois aux mains des polonais) ainsi que le Languedoc aux hongrois. Le jour suivant, la Pologne repris encore l'Aquitaine tandis que la France reprenait la Corse. Au 31 juillet, la France décida d'attaquer Liguria (Italie) puis la Sardaigne (Italie) le 2 août sous forme de swap afin de s'échapper. Tandis que le 4 août Paris et lorraine furent libérés. A noter que l'Aquitaine fut donnée à l'Espagne par la Pologne. Le 5 août, l'Espagne entama la reprise du Languedoc tandis que la France se retira en Sicile (protégé par les régions italiennes rendues). La France en profita aussi pour libérer les Pays de la Loire. Le 6 août (dernier jour du mandat), la France perdit son bastion en PACA, la Corse fut prise par la Slovénie et la France s'exila en Calabria en plus des 3 régions libérées de la Pologne.

Au début du mandat de cyrano24100, la France était partagé entre 5 pays. D'un côté les occupants polonais, hongrois et espagnols. Et d'un autre côté, les USA bloquant l'Aquitaine aux hongrois et la France disposant seulement de Paris, la Lorraine, RA, le Languedoc et une région en Italie, la Sicile. Moins d'une semaine après, suite à différentes RW du gouvernement, la France pu se débarrasser de la Hongrie mais fit fasse à une guerre directe contre l'Espagne. Cette dernière avait d'ailleurs récupéré l'Aquitaine.


Au 14 août, la France comptait 11 régions dont 2 en Italie, l'Espagne en possédait (en France) 4 et la Pologne 8. Rappelons que les possessions françaises en Italie servaient pour en aide à Eden (en coopération avec la Croatie) en Italie afin de contrer l'attaque slovène mais aussi Polonaise. Mais ces derniers relancèrent leur guerre contre la France et le 19 août, elle avait reprise 6 régions à la France tandis que l'Espagne avait perdu 1 région (Languedoc). Malheureusement, au 22 août, la France perdit ses régions du Sud (à l'exception de la Corse et des 2 régions italiennes) et ne possédait plus que Paris et la Basse-Normandie. Le 27 août, alors que les USA étaient toujours en guerre contre l'Espagne (possédant 2 régions espagnoles), ces derniers tentèrent de négocier un pacte de non-agression ainsi qu'une paix blanche. Cette décision égoïste ne laissa pas indifférente la France, puisque les USA étaient normalement censés se focaliser sur l'Espagne afin d'affaiblir les forces dans les batailles contre la France. D'autant plus qu'ils agissaient pour TERRA et que la décision US a surpris plus d'une personne dans l'alliance. La France ne possédait plus alors que la Corse, la Sardaigne et les îles Baléares. Les USA changèrent alors d'avis suite aux différentes remarques que l'on fit à Oblige. Mais le 30 août, la France ayant réussi à prendre le Languedoc mais perdu la Sardaigne et les îles Baléares, ferma la guerre contre l'Espagne. Mais vint alors l'attaque de la Pologne pour mettre fin aux agissements de la France et donc les raser, ce qu’ils firent en même pas 2 jours plus tard.

Mais TERRA ayant réagi suite à l'invasion française, lança les forces américaines traverser le territoire espagnol et tenter de prendre possession de régions françaises sous contrôle espagnol tandis que la France reprenait la Corse aux mains de la Pologne. Mais le 8 Septembre, cette opération fut un échec, la France étant à nouveau rasé et les USA repoussés en Navarre. Avec kev2969 à la tête de la France, la France devint l'une des priorités de TERRA ainsi que les USA. Ainsi pendant son premier mandat, les USA prirent la moitié de l'Espagne, le brésil prit le Sud de l'Espagne tandis que la France se libérait de l'envahisseur polonais. A la fin de son premier mandat, la France possédait 14 régions alors que l'Espagne était pratiquement rasé par les USA et le brésil (4 régions dont Asturias et Madrid).

Mais comme à chaque fois, la Pologne relança un NE contre la France afin de reprendre ses régions. Du côté de l'Espagne, voyant ces derniers se libérer et repousser le brésil et les USA, EDEN par l'intermédiaire de la Croatie, traversa la méditerranée pour prendre part son invasion. Ainsi, au 15 octobre, l'Espagne fut entièrement rasé alors que la France se battait corps et âme contre la Pologne, faisant mieux que résister. Mais en l'espace de 15 jours, la tendance s'inversa avec l'arrivée des serbes pour appuyer la Pologne. Le 30 octobre 2011, l'Espagne fut libérée et la France envahit par la Pologne et la Serbie. Mais la France ne désespéra pas puisque le 5 novembre, elle reprit l'Aquitaine et MP. Avec le mandat de Creon et la présence de kev2969 à la tête de TERRA, la France négocia un traité le 15 novembre permettant ainsi de récupérer 5 régions au nord de la France contre une paix et un pacte de non-agression. C'est d'ailleurs à la fin du mois d'octobre, qu'un mini-BB vu le jour (~300 joueurs) venant tout droit de jv.com et où un parti fut créé, le PNF.


Après un référendum, Creon Mista (président français) décida d'attaquer la Belgique. Le 23 Novembre, informé de nos volontés d'envahir la Belgique nous avions des membres du gouvernement anglais qui vinrent nous contacter (CP et Mofa, deux anciens citoyens belges). Leur proposition était la suivante, à nous la Wallonie et son Iron et à eux Bruxelles (pour son fruit) et Flandres pour avoir la route vers Bruxelles. L'offre était alléchante mais le président déclina car il ne trouvait pas ça très fair-play pour les Belges qui allaient perdre toutes leurs régions, leur Congrès. Ensuite bien que permettant de renouer certains liens avec les Anglais, nos avenirs divergeaient maintenant depuis quelques mois, la décision ne passerait pas au sein de la communauté. Les Anglais évoquaient comme raisons une guerre civile interne au pays qui sévit depuis quelques mois en Belgique, leur faible démographie qu'on pouvait booster en l'envahissant. Pour eux cette attaque commune permettait de réveiller un peu la Belgique.

Le 24 au soir, le président décida de lancer le NE. Sa tactique étant comme il était le seul à pouvoir voter (pas de congrès) de voter non au NE au dernier moment en espérant que les congressistes belges votent oui précipitamment. Ce qui les aurait forcés à attaquer en premier et donc de perdre les MPPS Argentins et US. Ils n'ont pas mordu à l'hameçon. En regardant attentivement, les anglais avaient déjà tenté cette technique quelques jours auparavant. Ils planifiaient de prendre Bruxelles eux aussi depuis quelques jours.

Les députés Belges gardaient leurs votes au dernier moment également. Je vote "Pour" au NE étant dans cette logique de prendre Wallonie. Ils firent de même. Le gouvernement Belge connaissant parfaitement les intentions françaises de prendre que Wallonie et de les laisser avoir une activité à côté cesse toute communication avec nous, préviennent les hollandais que nous allions les NE dans la foulée pour prendre leur Cattle par le force. Cette attitude déplut au gouvernement sur le moment et le président décida d'attaquer Wallonie assez rapidement pour leur prendre la région avant la fin des élections du Congrès.

C'est à partir de ce moment-là que tout est parti de travers. Sans réelles stratégies sur du moyen terme on allait perdre ces régions. Le gouvernement français décida de leur rendre Bruxelles assez tôt comme gage de bonne volonté de leur part et de fut là une erreur tactique. Le lendemain, une RW est ouverte en Flandres. Le président n'étant pas présent à ce moment-là, et après avoir dit que il ne voulait pas garder la région Flandres sur du moyen terme, la France ne défendra pas la région. Arrivant trop tard en se connectant, il découvrit que la région est déjà perdue. La France voulait garder Flandres pour quelques jours avant de la rendre aux belges. Servir de barrages éventuels aux anglais, permettre d'avoir une RW que les 2 jours en Wallonie et avoir un moyen de pression. Cette campagne aurait pu être mieux préparé, diplomatiquement et militairement. Mais les belges étant soutenu par leurs alliés des 4 coins du monde et de différentes nationalités, cette campagne fut un échec cuisant.


Lors de l'arrivée de flasckq au pouvoir en décembre 2011, la France ne comptait que 5 régions. Mais avec l'aide de TEDEN (TERRA + EDEN), la France vit débarquer les USA au Poitou et le Canada dans les Pays de la Loire le 10 décembre. Afin de faire avancer ces troupes de libération, la France dut se battre du côté polonais dans les RW limitrophe de ces 2 régions. Le 11 décembre, sentant le vent tourné, les polonais ont rendu la Bretagne mais ensuite rapidement l'Alsace. Cela allait à l'encontre de feu le traité qui nous liaient à eux. La Pologne souhaite protéger ses colonies allemandes en barrant la route aux américains et canadiens qui souhaitent poursuivre leurs percées respectives. Ajoutons que les canadiens et les américains nous protégeaient également en empêchant que nos régions du Sud ne soient reliées au Nord. En effet, les serbes revenaient rapidement à la charge par l'Italie et cherchait à reprendre Midi-Pyrénées et Aquitaine. La présence américaine au nord les empêcha d'aller plus loin. A noter que les croates poursuivaient avec succès leur progression afin eux aussi d'atteindre les possessions polonaises dans le Sud de l'Allemagne. Le dernier invité n'était autre que la puissante Bulgarie.

Ayant promis dans sa campagne d'envahir l'Angleterre, flasckq s'exécuta avec l'aide du canada et de l’Irlande. L’opération a débuté le lundi 19 grâce à une coordination franco-canado-irlandaise remarquable. Alors que nos amis irlandais taquinaient depuis longtemps déjà les anglais, le Canada et la France décidèrent de se lancer à l’assaut de l’île. A 22h, la France débarqua en South East England. A 23h environ, le Canada et l’Irlande ouvrent deux fronts supplémentaires, qui ne reçoivent que peu de résistance. Le débarquement est une grande réussite, la première région anglaise tombe. Afin de contrer la progression française chez les anglais, la Serbie avait lancé une RW en Auvergne, territoires du pont USA en France, afin de s’y engouffrer en cas de réussite. Heureusement, cette tentative avorta, prouvant que les français ne sont pas si noob que ce qu’ils pensaient. Le mardi 20, les trois compères décident de continuer l’assaut. La France se jeta sur Londres à 23h alors que l’UK tenta de bloquer l’invasion des irlandais, ceux-ci étant tiraillés entre récupérer Louth et pénétrer plus profondément en Angleterre. Les canadiens et français quant à eux avancent sans difficultés. Louth fut récupérée le 21 à midi. Enfin, à presque 20h30, l'Irlande conquiert le Yorkshire ! Le 22 Décembre, Plato eu la bonne idée de mettre la mission de 300 tués pour son pays. La Belgique n'ayant pas de guerre, elle en profita pour NE la France alors en guerre contre l'UK. A aucun moment le gouvernement Belge n'a soutenu cette attaque. La France a donc fait les efforts nécessaires pour assurer malgré tout un congrès à la Belgique. Mais ayant à cœur de mettre fin à ce conflit, la France rasa la Belgique le 27 décembre.

Puisque le front ouest fut fermé, les USA s'attaquèrent au Sud de la France occupé par les Serbes. Ayant choisi de voter pour un Natural Ennemi (NE) serbe, c'est avec courage qu'ils décidèrent d'attaquer l'Aquitaine, tandis que la Serbie avait choisi de relancer une RW en Rhône Alpes. Le Sud de la France devint alors le théâtre majeur de la guerre qui opposa TERRA+EDEN à ONE. Pendant ce temps-là, la France récupéra le reste des régions polonaises via des RW. On peut aussi signaler que l'Allemagne, qui était également envahi, réussira à virer les polonais de chez eux grâce à l'aide de la Croatie. Mais l'élément le plus important de l'eMonde fut l'invasion complète de la Pologne par la Croatie, la Roumanie et la Bulgarie ! C'est ainsi que le 6 janvier 2012, la France fut débarrassée des polonais et des serbes grâce à la coopération avec le Canada et les USA. Par la suite, les canadiens rendront les régions prises aux polonais tandis que les US restèrent avec 3 régions (Aquitaine, Midi, Languedoc) afin de pallier à une éventuelle invasion et de séparer la France de l'Espagne.


Le prochain article traitera sur l'année 2012.
Cordialement,
~ Hideyoshi Nicolas