Ambient on/off

Sign up

 

Continue

Continue By creating an account you agree to the Terms of Service & Privacy Policy

Réforme de l'armée : une proposition

Day 748, 12:58 Published in France France by Lorca

Pour changer, un article très sérieux, parce qu'il y a des moments où l'humour n'est pas adapté !

_________________

Introduction

Chers econcitoyens, il a beaucoup été question ces derniers temps d'une réforme de l'armée. Celles entreprises par la désormais honnie Lyne Faynel sont très mal passées, voire ont affaibli l'armée française en poussant de nombreux soldats expérimentés à quitter l'armée. On se rappellera aussi le programme de notre bon roi, Luke Magitem, appelant à réduire l'autoritarisme de l'armée, à supprimer les packs définis, les paliers et grades précédents, à mettre en place une armée territoriale et à créer un nouveau corps de tanks. Je suis favorable à une partie de ces projets, pas avec d'autres, je vais donc vous exposer mes vues sur le sujet.

Avant ça, un bref intermède pour me présenter. Lorca, conscrit et probablement diable rouge d'ici un ou deux jours, issu de la douzième session du service militaire, dit "les baroudeurs". Je suis dans l'armée depuis une petite vingtaine de jours, ce qui est assez peu, mais suffisant pour en avoir vu la plupart des mécanismes et surtout des dysfonctionnements.

Supprimer la hiérarchie actuelle

Le principal problème de l'armée, ce sont ses corps, ses régiments. Au nombre de 4 : conscription, diables bleus, bérets rouges, légion étrangère ( j'exclus volontairement le sm pour des raisons évidentes, puisque ce corps n'est pas vraiment opérationnel), ils posent de nombreux problèmes quant à leur composition, leur mode de recrutement, leur commandement, etc.

Bref, je propose de supprimer ces corps et de les remplacer par des régiments totalement nouveaux. Pour l'armée active, je propose de commencer par quatre régiments, comprenant chacun entre vingt et trente hommes.

Remplacer la sélection au grade par celle à l'affinité

Là où ça change, c'est que ces corps ne sont pas conditionnés par la force ou le grade de ses membres, mais par leurs affinités. Le régiment 1 ne sera pas forcément le plus faible, quand le 4 sera celui des tanks. Non, cette distinction doit prendre fin, ou du moins adopter une nouvelle forme. Ainsi, ce seront les capitaine de chaque régiment qui choisiront les membres de leur régiment, comme pour les équipes de foot durant la récréation.

Je prendrai comme exemple ma session du service militaire, qui a donné à la fin l'unité des baroudeurs. Entre ceux de ses membres qui ont rempilé se sont créés des liens particulier, une relative affection qui nous permet de nous entraider au niveau des gifts par exemple quand l'un de nous est dans le besoin. Et l'expérience commune de l'instruction militaire nous a rapprochés, nous a donné des références communes, des souvenirs communs. Et de fait, pourquoi ne pas garder le corps des baroudeurs comme un corps à part entière ? Les soldats se dotent de userbars pour rappeler de quelle session ils sont issus, poussons la logique plus loin en ne les poussant plus à se séparer à l'issue de leur service militaire. 25 soldats amis valent mieux que 25 soldats entassés dans un même régiment. Et ensuite, si un soldat ne se sent pas bien dans son régiment, il demande sa mutation dans un autre, où il pense retrouver des amis, etc.

Des effectifs mieux répartis

Venons en à la composition. J'ai dit entre vingt et trente hommes. Dans ce nombre, je compte un capitaine, qui commanderait le régiment, assisté de deux sous officiers, qui feraient office de logis en plus d'aider l'officier dans sa tâche ( lui aussi peut être logis hein !). Car on aura besoin de logis évidemment, et autant les intégrer directement aux régiments. D'autant que vu l'hétérogénéité des régiments, les logis du régiment seront plus à même de déterminer les packs de chacun et pourront les adapter à la situation personnelle de chaque soldat, et ce d'autant mieux qu'ils les connaissent.

Outre ces trois officiers, les tanks seront répartis dans chaque régiment. Là c'est un cas un peu particulier, car il y a peu de chance que les tanks connaissent les troufions, mais ils peuvent se regrouper en escouade de cinq dans un régiment. Là, leur force, leur maitrise et leur courage inspireront nos soldats qui tenteront de les imiter, ils seront l'exemple à suivre. Pas une icone inaccessible, mais le compagnon d'arme, voire de chambrée, qui pourra donner des conseils pendant une veillée. Rapprocher les forts des moins forts peut être un avantage. Néanmoins, le nombre de tanks ne pourra pas dépasser 5 par régiments. ( il faut d'ailleurs déterminer ce qu'est exactement un tank, reprend on les critères de la légion étrangère ?)

Et la logistique

Comme je le disais, logis attachés aux régiments pour une distribution de packs au cas par cas. Évidemment, il y aura des critères, mon propos actuel n'est pas de les définir, je laisse cette tâche à des gens plus qualifiés que moi. Mais je reprends là une idée de notre bon roi quant à la production et au stockage d'armes. On peut imaginer que nos soldats, vu leur habitude des one day jobs, puissent se relayer pour travailler à moindre coût dans des usines nationales d'armes. Vu leur habitude de maintenir une wellness haute, on ne peut qu'espérer une bonne productivité qui leur servira plus tard à se faire équiper en abondance. Je dirais même qu'il devrait y avoir une entreprise d'armes par régiment, celui ci devant gérer seul l'entreprise. A chaque régiment, un niveau de qualité différent, afin que les troupes disposent d'armes de puissance variable et que les logis s'échangent les armes pour équiper au mieux leurs compagnons. Les profits éventuels serviront à gifter les soldats.

L'armée territoriale

Enfin, je finirais avec l'armée territoriale. Là le principe est similaire, ce seront des régiments de volontaires, un peu sur le même principe que les FFI récemment créés. Mais vu qu'il s'agit de réservistes, on peut imaginer une chaine de commandement différente, peut être une désignation de l'officier par les membres du groupes, alors que les logis seront eux nommés par l'armée. Néanmoins, vu qu'il s'agit d'un corps de réserve, il est peu probable que le rôle de ces logis soit prépondérant, les armes étant traditionnellement réservés aux civils de rang colonel, ce qui semble raisonnable pour cette nouvelle réforme. La plupart se contenteront vraisemblablement d'arme q1.

Par ailleurs, je parlais tantôt de quatre régiments d'active. Evidemment, si le nombre des soldats était suffisant pour en former un cinquième ( au moins vingt soldats , tanks compris, sans les officiers) sans pour autant laisser un régiment à moins de vingt soldats, ce cinquième pourrait se former ( et ainsi de suite). Pour l'armée territoriale, il en ira de même, d'autant qu'il est vraisemblable que le nombre de régiments de réserve sera supérieurs à celui des actifs.

Et en conclusion, j'espère que ces régiments pourront se doter de leur propre roleplay. Un régiment d'artillerie, un autre de chars d'assaut, avec le roleplay qui va avec. Mais ce n'est qu'un voeu pieu d'un vieux roliste désabusé par l'absence de cette forme ludique sur erep.

Voici la fin de ma proposition qui n'est, je ne le sais que trop bien, qu'une ébauche. J'espère cependant qu'elle inspirera notre souverain adoré, luke magitem 1er. Et j'espère qu'en le lisant,mes chefs ne m'infligeront pas une centaine de pompes supplémentaires...

 

Comments

HeavenJere
HeavenJere Day 748, 13:14

J'aime bien ta plume sur cet article Lorca . Par contre je me demande si ces propositions pourraient créer une certaine anarchie et bousculer la hiérarchie, à voir donc avec les plus expérimentés sur le sujet !

Georges-Henri-Kevin
Georges-Henri-Kevin Day 748, 13:15

il y a des bonnes idées, sur la gestion des armes et des logis intégrés au régiment notamment (voyons ce que donnent les FFI, on pourra surement tirer des leçons de leur tentative). Mais après il faut que chaque logis dépende quand même du MinDef pour qu'il y ait une politique commune d'un régiment à l'autre, sinon ça serait vite n'importe quoi.

Un autre problème serait celui du recrutement, si on structure notre armée sur des groupes d'amis, elle devient plus dure (ou simplement moins attrayante) à intégrer pour quelqu'un qui a peu de contacts dans le jeu. Ce serait dommage, et pourrait rapidement dériver vers un système qui fonctionne aux privilèges...
Et se pose aussi le problème du renouvellement, il y a fort à parier qu'un régiment fraichement sorti du SM, fiers de 30 paires de rangers et casques assortis, se retrouve diminué de moitié 3 mois plus tard, pour cause de désertion ou d'inactivité.

à réfléchir tout ça...

Sup'Industries
Sup'Industries Day 748, 13:26

"diable rouge"
Diable Bleu
"quatre régiments, comprenant chacun entre vingt et trente hommes."
On doit être 200 dans l'armée...

Lorca
Lorca Day 748, 13:27

Après discussion avec maddog77, charlesduchaussois et d'autres, je me demande si il ne faut pas diviser les régiments par affinité et force. Il parait que les DB sont 80, ce qui peut faire 3-4 régiments, donc il y a encore une cohérence en force.

free'man
free'man Day 748, 13:43

En faite ce que tu décris c'est un peu la décentralisation...
c'est loin d'être bête, par contre ça va demander du taf!!

Stioppa
Stioppa Day 748, 14:29

Question de noob mais ils sont organisés comment les sapins militairement ...

Chaptal
Chaptal Day 748, 15:14

Lorca si tu regardes les stats de Rhones-Alpes, l'organisation de l'armée française a été plutot performante.
Les dégats moyens des FM, généraux et colonels sont supérieurs en France par rapport à l'Espagne (sur les généraux de près de 25 % à nombre de fights similaires par personne).
Ils étaient simplement plus nombreux...

Ginman
Ginman Day 748, 15:19

Orango a exposé de vrais problèmes, georges-henri aussi, et il y en a d'autres: stockage (multiplication des orgas? ca a un cout, c'est pas très efficace non plus), créer des boites d'Etat par régiments c'est pas non plus possible (coût démultiplié, le fait que les régiments vont partout dans l 'eMonde...), etc.

Donc ca part d'un bon sentiment, m'enfin ce n'est pas du tout efficace ni réalisable au final.

De toute facon, dans leur majorité, les SMistes ont une force assez homogènes, et au final ils finissent dans le même corps. Donc il y a camaraderie toujours.

Et puis, le corps, ca permet aussi entre différentes promos SM de se confronter un peu, de se tirer la bourre, de se chambrer, esprit de compét', etc... donc au final c'est mieux

Par contre, je sais qu'il y a une réflexion sur une réforme du recrutement dans chaque corps qui part dans le bon sens.

Patientez, ça va venir.

MrMonkey
MrMonkey Day 748, 16:37

Keep trying and don't worry.



You still will be doomed

Lorca
Lorca Day 749, 23:36

Ginman, charlesduchaussois me disait exactement le contraire. Pour lui, diviser les corps actuels en petites unités est gage d'efficacité. Enfin, wait and see hein !

 
Post your comment

What is this?

You are reading an article written by a citizen of eRepublik, an immersive multiplayer strategy game based on real life countries. Create your own character and help your country achieve its glory while establishing yourself as a war hero, renowned publisher or finance guru.