Ambient on/off

Sign up

 

Continue

Continue By creating an account you agree to the Terms of Service & Privacy Policy

[RF-JC] The Congress Strikes back !

Day 1,856, 14:29 Published in France France by Congres eFrancais



Le mot du président du congrès
Les décisions prises
Les déclarations des partis élus


Le mot du président du congrès
Après de nombreux déboires dus à la destitution de l'ancien Président du Congrès, et du vote pour un nouveau président qui a été plus compliqué que jamais, j'ai l'immense honneur de reprendre le flambeau à la tête d'un congrès qui a beaucoup souffert ces derniers temps.
Malheureusement, et bien que le calme soit revenu, ces périodes de troubles sont loin d'être terminées, puisque maintenant que nous avons constaté des problèmes dans les rouages de nos lois, il devient nécessaire de les régler. Surtout lorsque la deadline de fin de mandat approche à grand pas, et sans aucune garantie d'avoir un congrès pour le ou les mois qui arrivent, notre pays étant totalement conquis.
Heureusement que les congressistes aidés des citoyens les plus concernés ne lâchent pas leurs efforts pour tenter de faire progresser notre pays sans territoire à l'heure actuelle.
Nous avons donc pu débattre autour de sujets tels que l'indépendance du MinLulz dont le vote a été lancé hier soir. Et qui a été accepté il y a quelques instants. Ce sujet proposé par Dysh Moshem a été accompagné de deux autres propositions citoyennes avec d'une part la possibilité de donner plus de pouvoir au Congrès (sujet lancé par Elynnie), et d'autre part une discussion concernant la réorganisation de l'Ecole (proposé par Magiclex).
En séances ouvertes, l'heure n'est pas non plus à l'immobilisme, puisque ces derniers jours ont été plutôt chargés entre le sujet épineux des Organisations dont la loi d'attribution et de retrait vient d'être votée et adoptée.
Deux modifications du RIC sont également en discussion à commencer par une qui rendrait plus difficile la destitution d'un PC. L'autre souhaitant modifier radicalement l'article 2 pour boucher les vides juridiques afin de ne plus se retrouver dans le genre de situation que nous avons vécu récemment.
Enfin, le congressiste aSpice a lancé un Impeach sur le président du pays, Ylirion, sans aucune explication étant donné que son comportement douteux récent lui a valu un ban de la part des administrateurs du forum. Cependant, la question de l'impeach fait débat entre les différents acteurs de notre pays.
Enfin, grand débat devant l'Eternel : La Constitution. Suite à une indécision du Conseil Constitutionnel, un nouveau vote, bien plus clair à été lancé afin de savoir si nous allons continuer de faire avec une Constitution ou pas. Le vote venant tout juste de se terminer, la Constitution sera bel et bien maintenue.

Stéphanof, Président du Congrès





Les décisions prises
Plusieurs votes ont été lancés ces derniers jours :
- La politique d'immigration, c'est à dire de distribution des CS -> Un sondage a indiqué le souhait de continuer à les distribuer au cas par cas.
- L'adoption de la loi sur l'attribution et le retrait des organisations
- La destitution de l'ancien Président du Congrès Enicay entraînant une nouvelle élection de PC remportée par Stéphanof.





Les déclarations des partis élus


Courant Alternatif :
Quelle semaine mouvementée !
Le Congrès a eu d'énormes difficultés à se stabiliser et trouver un Président du Congrès suite à l'impeach d'Enicay. Aucuns de nos congressistes n'a voulu se présenter pour éviter de bloquer l'institution plus longtemps. En effet le poste demande une certaine présence que nos congressistes ne peuvent pas fournir du fait de leur planning chargé. Néanmoins nous félicitons Stephanof pour son élection et nous espérons qu'il arrivera à mener à bien le Congrès et qu'il n'y aura pas les mêmes problèmes que nous avons connu avec Enicay (que nous saluons au passage). Dans notre volonté d'améliorer la France, nous avons une nouvelle fois réalisé des propositions au Congrès concernant l'accueil des immigrés et la mobilisation générale dans le cas où notre pays est rasé comme c'est le cas aujourd'hui.


Union des Libres Penseurs :
Les dix derniers jours ont été symptomatiques des dysfonctionnements importants du Congrès dont les causes sont multiples :

- Une alliance de circonstances entre le PK, qui porte une antipathie notoire envers l'Union, et PNF, opportuniste à souhait, a permis de destituer de sa fonction Enicay, le président du congrès issu de l'Union, et ce malgré des arguments fallacieux, risibles, et digne d'une cour d'école (certainement dû au fait que certains y soient encore irl);
- Un nouveau vote a eu lieu. Comme prévu, le PNF a pu faire acte de sa candidature opportuniste soutenue par le CDV, et malgré l'absence d'une candidature de l'Union ainsi que l'absence couarde d'une candidature du PK, Stephanof n'a pas réussi à rassembler de majorité en sa faveur et le vote blanc est sorti vainqueur du scrutin;
- Le congrès, sans leader capable de tenir cette institution branlante par sa volonté d'unir, a sombré dans le chaos. Le forum du congrès, autrefois une place propre et organisée durant le mandat d'Enicay, est devenu un réel dépotoir;
- L'état de confusion totale au congrès a perduré entre une élection de PC décrédibilisée et un Conseil Constitutionnel incompétent, le tout saupoudré par un règlement du Congrès défaillant et sujet à toutes les interprétations (mais dont certains tiennent autant qu'à leur première rédaction). De nouvelles élections de PC ayant été lancées (les 3èmes de ce mandat (!)) et le vote blanc n'ayant pas été proposé lors de ces nouvelles élections, Stephanof a enfin pu être élu malgré une légitimité manifestement vacillante.

A l'Union des Libres Penseurs nous ne pouvons que déplorer avec une tristesse infinie la situation dans laquelle le congrès s'est retrouvé une fois Enicay impeach. Lors du vote lancé hier, le premier depuis la destitution, l'eFrance a pu constater que la participation des congressistes a été divisée par deux, premier symbole de l'incapacité du nouveau président du congrès à mobiliser l'hémicycle. Malgré la situation catastrophique dans laquelle se trouve le congrès, l'Union est pourtant toujours là. L'Union est actuellement le parti le plus actif d'eFrance dans l'hémicycle, et toute notre énergie est utilisée afin de tenter de relever ce congrès à terre, une tâche qui semble néanmoins irréalisable actuellement face à la réalité de cette fin de mandat.

NB : Les récents événements nous obligent à évoquer le cas aSpice, récent banni du forum eRepFrance. Lorsque nous lui avons accordé une place dans la liste électorale, nous considérions que si nous lui offrions une responsabilité il saurait se montrer à la hauteur et canaliser son énergie parfois débordante. Cela a dans une certaine mesure fonctionné puisque aSpice a généralement toujours respecté les débats qui s'exprimaient dans l'Union au moment des votes. Néanmoins, son comportement turbulent n'a jamais cessé et sa candidature au poste de PC sans consulter l'Union en atteste. Le fait qu'il ait lancé un impeach contre Ylirion est la dernière goutte qui montre que nos chemins avec aSpice se séparent définitivement. Nous condamnons donc fermement son comportement, mais un tel événement ne saurait remettre en cause notre volonté farouche d'accorder notre confiance à d'autres membres qui souhaitent entrer au congrès pour la première fois.


Parti Koinmuniste
Bonjour à tous,

Au PK nous préférons regarder vers l'avenir là ou d'autres partis en sont encore à rager de la reconnaissance de leur incompétence. Nous avons donc un nouveau Président du Congrès, pas forcement le plus compétent, mais qui permet à tous de s'exprimer enfin librement au congrès. Nous lui souhaitons donc un bon mandat même si il devra gérer les nombreux trolls de l'ULP.

Nous parlions donc d'avenir et ce dernier n'est pas rose malheureusement. Nous subissons aujourd'hui l'inactivité du président en fonction et malgré le travail remarquable de certains ministères, cette absence pèse lourd sur notre pays. Incapable de s'assurer de l'appui des USA, nous n'avons aujourd'hui pour seul espoir la réussite bien incertaine d'une Resistant War pour récupérer une région synonyme de congrès le mois prochain.

L'avenir n'est pas rose non plus du coté de la politique eFrançaise. Entre les partis inactifs et les partis actifs mais qui ne proposent rien et ne sont dans l'hémicycle que pour rager, rare sont les partis capables de faire avancer l'eFrance. Le PK est à l'initiative de la quasi totalité des propositions mais malheureusement le débat des idées est rarement possible : certains partis comme l'ULP étant dans l'opposition systématique. Mais au PK nous sommes persévérants et nos propositions avancent. Vous pouvez les retrouver ici.

Nos propositions et nos projets prennent corps également en dehors du congrès et je profite de cette tribune pour vous inviter à suivre largement le déroulé des Jeux Koinlympique !

L'avenir n'est pas rose donc mais demain nul doute qu'il sera rouge Kanard !

Hasta la Koinvolution Siempre !


Patria Nova
Actuellement la situation semble figée au Congres, les différents conflits politiques paralysent certains débats pour notre plus grand malheur. Nous espérons que tout cela évoluera et que peut être un jour nous verrons un Congres uni. Quant a l'inactivité de certains de nos congressistes, nous nous excusons car ceux ci souffrent de problème IRL ( travail pour Tyboun et internet pour Parmi.
Concernant l'impeach d'Enicay, Patria Nova se veut neutre sur ce sujet. Cependant, nous espérons que cet impeach apportera plus de stabilité au Congrès, nous entendons par stabilité la diminution d'attaques personnelles.
Autre affaire importante du Congres : le ban d'aSpice. aSpice est quelqu'un ayant beaucoup d'énergie mais la dépensant parfois a mauvais escient.
Beaucoup de débats différents ont lieu au congres et l'on peut vraiment affirmer que ce Congres est très actif dans ce qu'il entreprend.


CDVCD
Ces derniers jours auront été impressionnants suite au 1er impeach pour incapacité du PC lancé par le CDVCD. Malheureusement, la faculté de se remettre en question de ce dernier et de son parti n'est pas leur plus grosse qualité. Si certaines idées apparaissent, nous pouvons voir que la Constitution n'aura jamais été autant débattue que ce mois-ci :D Nous nous apercevons que le nouveau PC, malgré son soi-disant opportunisme selon l'ULP alors qu'il s'était présenté la première fois, gère mieux les débats et l'ambiance est bien plus agréable sans traiter les gens de haut. Le CDVCD lui souhaite bonne chance pour le reste du mandat. Les idées sont là, qu'elles soient serious business ou lulz, les MPPs sont discutés mais nous regrettons l'inactivité ou plutôt le manque de présence du CP et du VP pendant que son gouvernement s'active (MoFA intervient sur ce qu'il se passe, MinEco mettant les comptes à jour, le MoD donnant les consignes, le MinSol s'occupant des jeunes, le MinInt et le MinDiv continuant leurs publications). Enfin, nous espérons que l'impeach lancé par un Congressiste élu par l'ULP contre le CP choisi par l'ULP (bizarre, vous avez dit bizarre? :lol: ) va servir comme avertissement au CP ;)
Pour ce qui est de l'activité au congrès, on voit que le vote à bulletin ouvert a changé les comportements des congressistes: on voit beaucoup plus de prises de positions politiques de la part des partis, des clivages beaucoup plus marqués entre les partis. Ces antagonismes donnent du relief à la vie politique, et le congrès de ce mois-ci a bénéficié d'une activité qu'on avait pas vue depuis longtemps!


Union Imperialiste
Encore une semaine à l'image de l'esprit eFrançais : un manque total de cohésion entre les membres du congrès qui ont amenés à l'impeach de l'ancien PC : Enicay. Encore une belle preuve de maturité de certains membre qui pourtant, sont les élus du peuple eFrançais. Cette jalousie et ce désir de vengeance ont taché cette législature, et c'est évidemment regrettable.


Parti Noeliste Français
Jamais un Congrès n'aura paru aussi long. Avec des débuts plus que houleux, et gérés catastrophiquement par l'ancien président du Congrès, Enicay, on aurait pu penser que la suite aurait été plus calme après qu'il eut été destitué. Mais c'était sans compter de divers vices de procédure dans l'élection de son successeur couplés avec l'affaire de la Constitution qui a mobilisé énormément de temps et d'énergie à chaque congressiste.
Toutefois, le calme revient petit à petit avec l'élection du nouveau PC Stéphanof, Noeliste, et la bonne ambiance ainsi que le dialogue dynamique et le travail acharné des congressistes toutes étiquettes confondues commencent à reprendre leurs droits, bien que des tensions sont encore palpables entre certains membres.
Nous pouvons lire un peu partout que nous avons été opportunistes durant cette période, mais nous ne répondrons même pas à cette remarque fallacieuse, ni ne rentrons dans cette petite gueguerre inter partis. Nous préférons garder notre énergie pour investir dans des projets concrets, dans l'intérêt du pays, dans l'intérêt des joueurs.
Et ils vont en avoir besoin, puisque l'avenir de notre pays est plus qu'incertain.
C'est pour cela que cette fin de congrès doit être exemplaire, et elle le sera grâce à tous les élus et tous les citoyens qui se sont investis et qui s'investissent encore chaque jour.
Merci à vous.
 

Comments

flasckq
flasckq Day 1,856, 23:22

Pas fan de la tribune libre des partis, on apprend rien à part que tout le monde se déteste et franchement pas besoin d'un article pour s'en rendre compte o/

Voté néanmoins pour la première partie qui synthétise bien l'activité du congrès.

kek11
kek11 Day 1,857, 01:27

Votado !

Nerubb
Nerubb Day 1,857, 01:43

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

Torfyn
Torfyn Day 1,858, 05:26

Je plussoie flasckq. Si c'est pour se foutre dessus, vaut mieux que les partis publient d'eux-même plutôt que de se foutre dessus sur le journal du Congrès.

 
Post your comment

What is this?

You are reading an article written by a citizen of eRepublik, an immersive multiplayer strategy game based on real life countries. Create your own character and help your country achieve its glory while establishing yourself as a war hero, renowned publisher or finance guru.